Efficacité CORONAVIRUS

Le purificateur d’air EOLIS Air Manager efficace à 99,6 % contre les coronavirus.

Des tests effectués par un laboratoire indépendant ont permis de démontrer, après dix minutes de fonctionnement seulement, que le purificateur d’air EOLIS Air Manager élimine 99,6 % des coronavirus présents dans l’air.

Précurseur et expert sur les enjeux de qualité de l’air intérieur, VALDENT MEDICAL est engagé depuis début 2020 sur le front de la lutte contre la Covid-19. Elle a équipé de nombreux hôpitaux en purificateurs d’air professionnels, en France et à l’étranger dont la Chine.

Si l’efficacité des modèles EOLIS Air Manager n’était plus à démontrer sur le terrain, en premier chef par le choix des professionnels de santé, les mesures concluantes, réalisées en octobre 2020 par un laboratoire français de référence en microbiologie et virologie, apportent une confirmation supplémentaire de leurs performances.

 

Des tests réalisés avec un EOLIS Air Manager 600S de série

Au terme d’une série de tests, réalisés sur une souche de coronavirus humain (HCoV-229E) très similaire à la souche SARS-CoV-2, les résultats démontrent que le purificateur d’air professionnel EOLIS Air Manager a permis d’éliminer 99,6 % des coronavirus présents dans l’enceinte d’essai, après 10 minutes de fonctionnement seulement.

Le purificateur EOLIS Air Manager 600S testé en laboratoire

Cette efficacité à 99,6 % a été obtenue avec un appareil EOLIS Air Manager 600S de série équipé d’un bloc filtre Perform+ composé notamment d’un filtre HEPA H13 certifié selon la norme NF EN ISO 29463-4 (anciennement NF EN 1822-4). Un aérosol de gouttelettes contaminées par une concentration connue de coronavirus a été nébulisée pendant 5 minutes dans une enceinte hermétique. Le taux d’abattement de 99,6 % a ensuite été mesuré après seulement 10 minutes de traitement de l’air, en vitesse 2.

EOLIS Air Manager : dispositif complémentaire de sécurité sanitaire en période de pandémie

Le purificateur d’air professionnel pour sécuriser les lieux clos et collectifs

A l’heure où le risque de transmission du virus par aérosols est admis en complément des gouttelettes et fomites, les gestes barrières, la distanciation physique, le port du masque et l’aération régulière d’un lieu clos demeurent les réflexes indispensables pour se prémunir à titre individuel et collectif. L’installation d’un purificateur d’air professionnel vient alors compléter ce dispositif de sécurité sanitaire.

Dans le contexte particulier du deuxième confinement qui se traduit parfois par la poursuite partielle ou totale de l’activité (en entreprises, dans les administrations accessibles au public, à l’école, au collège ou au lycée), les purificateurs d’air s’inscrivent comme une garantie de rassurance sanitaire supplémentaire.

L’Allemagne s’est notamment penchée sur la question pour ses établissements scolaires. Dans l’Hexagone, la Région Auvergne-Rhône-Alpes envisage un plan d’équipement des lycées privés ainsi que publics dont elle a la charge. Dans ce cadre, les purificateurs d’air VALDENT MEDICAL ont d’ailleurs été retenus pour une série de tests.


L’innocuité totale garantie supplémentaire d’efficacité

Dans une étude publiée en 2017, l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) attirait aussi la vigilance sur la nécessité de démontrer les performances de certains purificateurs d’air mais aussi de s’assurer qu’ils ne dégradaient pas la qualité de l’air intérieur en générant de nouveaux polluants.

EOLIS Air Manager apporte sur ce point une réponse indéniable en y ajoutant l’innocuité. Cela signifie que l’appareil purifie l’air et, grâce à son éco-conception, ne génère ni n’émet aucun polluant pendant son fonctionnement. Cette innocuité a été vérifiée, avec le soutien de l’ADEME, dans le cadre du programme ETV (Environmental Technology Verification), porté par la Commission Européenne.